C’est l’histoire d’une maman débordée et de l’un de ses matins typiques

C’est l’histoire d’une maman débordée, s’occupant de ses deux enfants en bas âge, et d’un de ses matins typiques. Le réveil sonne à 6 heures 30, et son mari est déjà parti travailler. Elle peine à ouvrir les yeux, épuisée après une nuit agitée avec les réveils fréquents de ses filles. Elle se lève avec difficulté, enfile une tenue au hasard, et quitte sa chambre, les yeux encore à moitié fermés.

En passant devant la salle de bain en désordre, où un panier à linge déborde, elle trébuche sur un jouet qui traîne avant d’entrer dans la chambre de ses enfants. L’atmosphère est déjà agitée avec le son strident du bébé pleurant dans son lit et les appels impatients de son aînée réclamant son petit déjeuner.

L’esprit toujours embrumé, elle tente de jongler entre la préparation du biberon pour son bébé, la casserole de lait sur le feu débordant pour les céréales de son aînée, et les multiples sollicitations : « Maman, MAMAN, MAMAAAAANNN ! » résonnant dans l’appartement.

Entre-temps, elle essaie de se rappeler si elle a bien préparé le sac de sa grande pour l’école maternelle, les affaires de la plus jeune pour la crèche (la tétine et le doudou… surtout ne pas oublier de prendre la tétine et le doudou !), et si elle-même a tout ce dont elle a besoin pour sa journée de travail.

Une fois les enfants nourris et habillés, elle réalise qu’il ne lui reste que quelques minutes pour se préparer à son tour et n’aura pas le temps de prendre son petit déjeuner ni de vider le lave-vaisselle… qu’elle a de toute façon oublié de mettre en route la veille. Il faudra aussi qu’elle pense à passer l’aspirateur pour éviter que les enfants ne jouent au milieu des poils du chien en rentrant à l’heure du goûter et à remplir l’autorisation de sortie scolaire pour la plus grande. Elle se souvient aussi qu’elle n’a presque plus de couches et qu’il faudra donc qu’elle pense à en acheter aujourd’hui…

20 minutes plus tard, la voilà enfin devant la crèche après avoir déposé la plus grande à l’école tout juste à l’heure, et c’est à ce moment qu’elle réalise qu’elle a finalement oublié de prendre… la tétine et le doudou ! La journée ne fait que commencer et elle se sent déjà débordée par le tourbillon du quotidien et les multiples responsabilités qui l’attendent.

Vous l’aurez peut-être compris, mais cette maman débordée, c’était moi, il n’y a encore pas si longtemps, essayant de jongler tant bien que mal entre les besoins de mes enfants, les tâches ménagères, mon travail et mes propres préoccupations…

Et vous, comment décririez-vous votre quotidien de maman débordée ?

Julie